Sein -
Carcinome lobulaire in situ (CLIS/LCIS)

Cet article a été révisé et mis à jour pour la dernière fois le 13 août 2019.

par Jason Wasserman, MD PhD FRCPC

Traduit en français par Victor Brochu, MD.

Quelques faits en bref:

  • Le carcinome lobulaire in situ (CLIS/LCIS) est une condition causée par une augmentation du nombre de cellules dans les glandes du sein.

  • Le carcinome lobulaire in situ est important parce qu'il est associé à un risque accru de développer un cancer du sein avec le temps.

  • Les types de cancer du sein associés au carcinome lobulaire in situ sont le carcinome lobulaire invasif et le carcinome canalaire invasif.

Le sein normal

Le tissu mammaire adulte est constitué de petites structures appelées glandes qui sont disposées en groupes appelés lobules. Dans certaines conditions, ces glandes peuvent produire du lait, qui est transporté vers le mamelon par une série de petits canaux appelés conduits.  

 

L'intérieur des glandes et des canaux est tapissé de cellules spécialisées appelées cellules épithéliales qui forment une barrière appelée épithélium. Le tissu entourant les glandes et les canaux est appelé stroma et contient de longues et minces cellules appelées fibroblastes.

 

Qu'est-ce que le carcinome lobulaire in situ?

Le carcinome lobulaire in situ (CLIS/LCIS) est une condition causée par une augmentation du nombre de cellules épithéliales dans les glandes du sein.

 

Le carcinome lobulaire in situ n'est pas un cancer. Cependant, le diagnostic de carcinome lobulaire in situ est associé à un risque accru de développer un cancer du sein avec le temps. Le risque accru s'applique aux deux seins, et non seulement au sein diagnostiqué avec un carcinome lobulaire in situ.

 

Les deux types de cancer du sein associés au carcinome lobulaire in situ sont le carcinome canalaire invasif et le carcinome lobulaire invasif.

 

Le diagnostic de carcinome lobulaire in situ est habituellement posé après qu'un petit échantillon de tissu ait été prélevé lors d'une procédure appelée biopsie à l'aiguille. Le carcinome lobulaire in situ est aussi souvent diagnostiqué après une intervention chirurgicale pour une autre maladie comme le carcinome canalaire invasif ou le carcinome canalaire in situ.

Type histologique

Il existe deux types différents de carcinome lobulaire in situ selon l'aspect des cellules examinées au microscope.

 

  1. Type classique - Il s'agit du type le plus courant de carcinome lobulaire in situ. Les cellules sont petites et se déplacent dans les tissus en tant que cellules individuelles (elles ne sont pas attachées aux autres cellules anormales).

  2. Type pléomorphe - Les cellules du type pléomorphe sont plus grandes et ont un aspect plus anormal que les cellules du type classique. Le noyau de la cellule (la partie de la cellule qui contient la plus grande partie du matériel génétique) est également plus foncé et plus gros que le noyau du type classique.

 

Pourquoi est-ce important? Le carcinome lobulaire in situ classique et pléomorphe sont associés à un risque accru de cancer du sein, mais le risque est plus élevé si les cellules sont pléomorphes.

Grade nucléaire

Le noyau est la partie de la cellule qui contient la majorité du matériel génétique cellulaire (l'ADN). Les cellules anormales dans le carcinome lobulaire in situ reçoivent un grade nucléaire entre 1 et 3 en fonction de la forme et de la taille des noyaux, ainsi que du nombre de figures mitotiques (lorsqu'une cellule tumorale se divise en deux).

 

Au lieu d'un grade numérique (1 à 3), certains rapports de pathologie divisent le grade en tant que faible, intermédiaire et élevée. 

 

Pourquoi est-ce important? Le grade nucléaire est important parce que le carcinome lobulaire in situ de grade 3 (grade élevé) est associé à un risque de cancer plus élevé que le carcinome lobulaire in situ de grade 1 (grade faible).

Comédonécrose

La nécrose est un type de mort cellulaire. La comédonécrose est un type particulier de nécrose que l'on observe parfois dans le carcinome lobulaire in situ. Dans la comédonécrose, les cellules mortes sont au centre d'un canal et sont entourées de cellules vivantes.

 

Pourquoi est-ce important? La comédonécrose est plus susceptible d'être observée dans le carcinome lobulaire de haut grade in situ. Il est également associé à un risque accru de cancer comparativement au carcinome lobulaire in situ sans comédonécrose.

  • Facebook
  • Twitter

Copyright 2017 MyPathologyReport.ca

For more information about this site, contact us at info@mypathologyreport.ca.

Disclaimer: The articles on MyPathologyReport are intended for general informational purposes only and they do not address individual circumstances. The articles on this site are not a substitute for professional medical advice, diagnosis or treatment and should not be relied on to make decisions about your health. Never ignore professional medical advice in seeking treatment because of something you have read on the MyPathologyReport site. The articles on MyPathologyReport.ca are intended for use within Canada by residents of Canada only.

Droits d'auteur 2017 MyPathologyReport.ca
Pour plus d'informations sur ce site, contactez-nous à info@mypathologyreport.ca.
Clause de non-responsabilité: Les articles sur MyPathologyReport ne sont destinés qu’à des fins d'information et ne tiennent pas compte des circonstances individuelles. Les articles sur ce site ne remplacent pas les avis médicaux professionnels, diagnostics ou traitements et ne doivent pas être pris en compte pour la prise de décisions concernant votre santé. Ne négligez jamais les conseils d'un professionnel de la santé à cause de quelque chose que vous avez lu sur le site de MyPathologyReport. Les articles sur MyPathologyReport.ca sont destinés à être utilisés au Canada, par les résidents du Canada uniquement.