Dictionnaire de pathologie

Qu’est-ce qu’un virus?

Virus particle french

Un virus est un agent biologique incroyablement petit, capable d’infecter des animaux, des plantes, des bactéries et des champignons. Le virus typique est approximativement 10 fois plus petit qu’une bactérie et de cent à mille fois plus petit qu’une cellule humaine.

Virus vs bacteria vs human cell french

Bien qu’il existe de nombreux types de virus (voir ci-dessous), la plupart sont composés des mêmes parties, à savoir :

  • Matériel génétique – Sous la forme d’ADN ou d’ARN. Les cellules humaines contiennent également de l’ADN. L’ARN est un type spécial de matériel génétique qui peut être utilisé pour fabriquer rapidement des protéines.
  • Capsule – Le matériel génétique est entouré d’une capsule faite de protéines virales spécialisées.
  • Enveloppe – Certains virus ont une couche supplémentaire à l’extérieur de la capsule appelée l’enveloppe. L’enveloppe est constituée de graisse (lipides) et de protéines virales spécialisées. L’enveloppe est également appelée membrane.

La combinaison du matériel génétique entouré par la capsule est appelée particule virale.

Virus particle detailed french

Un virus est-il vivant ?

La plupart des scientifiques ne considèrent pas que les virus sont vivants. C’est parce qu’ils ne sont pas capables de se reproduire ou d’assurer les fonctions normales de la vie (métabolisme) sans infecter au préalable un autre organisme vivant (comme une bactérie, une plante ou un animal). Cependant, certains pensent que, parce que les virus ont leur propre matériel génétique, ils devraient être considérés comme une forme de vie simple (et très petite). Parce qu’un virus n’est pas techniquement vivant, il ne peut pas non plus être tué. Au contraire, ils sont rendus inactifs par des produits tels que le savon, l’alcool et l’eau de javel.

Comment les virus pénètrent-ils dans l’organisme ?

Un virus peut entrer dans le corps humain de quatre façons. La manière dont un virus pénètre dans le corps détermine son mode et sa vitesse de propagation, ainsi que les personnes qui seront les plus à risque d’être infectées.

Gouttelettes inhalées

Les gouttelettes sont produites lorsque des personnes déjà infectées toussent ou éternuent. Une fois dans l’air, les gouttelettes remplies de virus peuvent pénétrer dans le corps d’une autre personne par le nez ou la bouche. Les gouttelettes peuvent également se poser sur la surface d’un objet et être transférées au nez, à la bouche ou aux yeux par la main.

Les virus qui se propagent par les gouttelettes affectent souvent le nez, la gorge et les poumons causant des symptômes comme la congestion nasale, le mal de gorge, la toux et la difficulté respiratoire.

Les maladies causées par les virus qui se propagent par les gouttelettes comprennent le COVID – 19, le SRAS, la grippe et le rhume.

Eau et aliments

Les humains peuvent être infectés par un virus présent dans les aliments ou l’eau contaminés. Le virus pénètre alors par l’estomac ou les intestins lorsque l’on avale ces produits contaminés. Les virus qui se propagent par les aliments ou l’eau affectent souvent le tractus gastro-intestinal et provoquent des symptômes tels que la nausée, le vomissement et la diarrhée.

Les maladies causées par les virus présents dans les aliments ou l’eau contaminés comprennent les gastro-entérites et les hépatites virales.

Transfert direct

Certains virus doivent passer directement d’une personne à l’autre pour se propager. Ces virus se propagent généralement par le sang, par contact sexuel ou de la mère à l’enfant au moment de la naissance.

Les maladies causées par les virus qui se propagent par transfert direct comprennent l’hépatite, le VIH et l’herpès.

Piqûres d’insectes

Certains virus sont propagés par des insectes. Les insectes sont appelés porteurs parce qu’ils transportent des virus dans leur corps mais ne sont pas affectés par ce virus. Les humains sont infectés lorsqu’ils sont piqués par un insecte porteur du virus. La plupart des virus de ce groupe se trouvent dans les climats chauds où l’on trouve des insectes toute l’année.

Les maladies causées par les virus propagés par les piqûres d’insectes comprennent la maladie du Nil occidental et la fièvre jaune.

Que se passe-t-il lorsqu’une cellule est infectée par un virus ?

Une fois qu’un virus pénètre l’organisme, il doit entrer dans une cellule avant de pouvoir créer de nouvelles copies de lui-même et se propager. Les protéines de la capsule et/ou de l’enveloppe déterminent les types de cellules dans lesquelles le virus peut entrer. Par exemple, certains virus ne peuvent pénétrer que dans les cellules des voies respiratoires, tandis que d’autres ne peuvent pénétrer que dans les cellules du tube digestif. La capacité d’un virus à se fixer et à pénétrer uniquement dans certains types de cellules est appelée “tropisme”.

  • Adhérence – Une fois que le virus pénètre dans l’organisme et trouve sa cellule cible, il s’attache à la surface de la cellule par les protéines spécialisées de sa capsule ou de son l’enveloppe. Les protéines virales s’attachent à la surface extérieure de la cellule par des protéines appelées récepteurs. Les types de cellules qui ont des récepteurs déterminent le tropisme d’un virus.
  • Entrée – Une fois que le virus a adhéré au récepteur à la surface de la cellule, il est transféré à l’intérieur de la cellule.
  • Réplication – Une fois à l’intérieur de la cellule, le virus utilise la machinerie de la cellule (les protéines que l’on trouve normalement) pour créer du nouveau matériel génétique viral et des protéines virales spécialisées. Un virus doit se trouver à l’intérieur d’une cellule pour fabriquer du nouveau matériel génétique ou de nouvelles protéines.
  • Assemblage – De nouvelles particules virales sont fabriquées à partir du matériel génétique et des protéines produites lors de l’étape de réplication. Une cellule infectée par un virus peut produire des milliers de nouvelles particules virales.
  • Libération – Une fois que les nouvelles particules virales sont assemblées, elles doivent quitter la cellule afin de pouvoir infecter d’autres cellules. Certains virus quittent la cellule en provoquant l’explosion de la cellule. Cela tue la cellule tout en libérant toutes les particules virales en même temps. Les virus qui ont besoin d’une enveloppe se fixent à la paroi de la cellule (la membrane) et emportent une partie de la paroi avec eux lorsqu’ils quittent la cellule. C’est ce qu’on appelle le bourgeonnement. Certains virus peuvent rester dans une cellule pendant des mois, voire des années, avant de produire un nouveau virus et de quitter la cellule.

virus infecting french

Existe-t-il différents types de virus ?

Oui, il existe de nombreux types de virus différents et ils sont organisés en groupes appelés familles. Les membres d’une famille de virus partagent du matériel génétique (tout comme les membres d’une famille humaine partagent de l’ADN)

Le tableau ci-dessous énumère quelques-unes des familles de virus les plus courantes et les maladies associées à ces familles.

virus table french

Qu’est-ce que cela signifie quand on dit qu’une personne est contagieuse ?

Une personne contagieuse est infectée par un virus et peut le transmettre à d’autres personnes. Pour que cela se produise, le corps de la personne infectée doit fabriquer et libérer de nouvelles particules virales. Le moment où cela se produit au cours d’une maladie dépend du type de virus produit.

Par exemple, la plupart des virus qui affectent le nez, la gorge et les poumons (voies respiratoires) rendent une personne très contagieuse pendant une période relativement courte au début de la maladie. En revanche, de nombreux virus transmis par le sang ou par contact direct peuvent rester dans l’organisme et rendre la personne contagieuse pendant de nombreuses années.

Une idée fausse courante est qu’une personne doit présenter des symptômes de la maladie pour être contagieuse. Ce n’est pas vrai. Pour de nombreux types de virus, la personne infectée est contagieuse bien avant que les symptômes ne se manifestent.

L’inverse est également vrai. Pour de nombreux types de virus, une personne cesse d’être contagieuse avant que les symptômes ne disparaissent complètement. Cela est dû au fait que le corps continue à montrer des signes de la maladie bien après que le dernier virus ait été inactivé.

Autres ressources utiles

Centre pour le contrôle et la prévention des maladies

Organisation mondiale de la santé

A+ A A-