Utérus et endomètre

Endomètre prolifératif

Cet article a été revu et mis à jour le 30 juillet 2019 par Adnan Karavelic, MD FRCPC

Traduit en français par Victor Brochu, MD.

Quelques faits en bref :

  • L’endomètre prolifératif est un changement normal qui se produit dans le tissu qui recouvre l’intérieur de l’utérus (l’endomètre) vers le début du cycle menstruel.
  • Dans l’endomètre prolifératif, le tissu se développe et les cellules se divisent pour créer de nouvelles cellules.

L’utérus normal

L’utérus est un organe creux en forme de poire qui se trouve dans le bassin de la femme entre le rectum (l’extrémité du gros intestin) et la vessie. La partie supérieure de l’utérus (le fond) est fixée aux trompes de Fallope tandis que la partie inférieure est reliée au vagin par le col utérin.

Les parois de l’utérus sont constituées de trois couches :

  • Endomètre – L’endomètre est le tissu le plus au centre de l’utérus. L’endomètre est constitué de glandes appelées endométriales et qui sont recouvertes de cellules formant une barrière appelée l’épithélium. L’épithélium est entouré d’un tissu de soutien appelé stroma endométrial.
  • Myomètre – Le myomètre est la couche du milieu et est constitué d’un muscle lisse qui permet à l’utérus de changer de taille et de se contracter.
  • Séreuse – La séreuse est une mince couche de tissu qui entoure l’extérieur de l’utérus.

Changements observés pendant le cycle menstruel

L’endomètre réagit aux hormones, c’est-à-dire qu’il change en réponse aux hormones libérées pendant le cycle menstruel. Après chaque menstruation, l’endomètre se transforme en une couche épaisse de tissu glandulaire riche en vaisseaux sanguins, fournissant un environnement optimal pour un ovule fécondé.

Si la fécondation n’a pas lieu, l’endomètre se décompose, ne laissant que la couche inférieure (couche basale) et de nombreux vaisseaux sanguins ouverts. Il en résulte une perte de sang et de tissu endométrial par le vagin (menstruations, périodes, flux menstruel). Une fois la menstruation terminée, l’endomètre recommence à croître et le cycle se répète.

Qu’est-ce que l’endomètre prolifératif ?

Pendant le cycle menstruel, l’endomètre se développe sous l’influence de deux hormones majeures – l’œstrogène et la progestérone. Dans la première partie du cycle menstruel, entre les règles et l’ovulation (le moment où un ovule sort d’un ovaire), l’endomètre se développe sous l’influence des œstrogènes. Les pathologistes appellent cette phase l’endomètre prolifératif.

Ces changements se produisent pendant la fertilité, ce qui pour la plupart des femmes commence au début de l’adolescence, et dure jusqu’à l’âge de 45-55 ans. Les menstruations peuvent se produire tous les 21 à 35 jours et dure habituellement de deux à sept jours.

Pourquoi est-ce important ? L’endomètre prolifératif est un diagnostic très commun en pathologie et est un résultat normal chez les femmes en âge de procréer.

Comment les pathologistes font-ils ce diagnostic ?

Le diagnostic de l’endomètre sécrétoire est habituellement posé après le prélèvement d’un petit échantillon de tissu de l’endomètre au cours d’une procédure appelée biopsie ou curetage.

Ces procédures sont souvent faites pour les raisons suivantes :

  • Saignement utérin anormal (dysfonctionnel).
  • Hémorragie post-ménopausique.
  • Dépistage du cancer de l’endocol ou de l’endomètre.
  • Datage de l’endomètre.
  • Suivi pour une hyperplasie endométriale déjà diagnostiquée.
  • Polype endométrial ou endocervical.
  • Infertilité.

Votre rapport de pathologie peut également indiquer « négatif pour hyperplasie ou malignité », ce qui signifie qu’il n’y avait aucune preuve de cancer de l’endomètre ou d’hyperplasie endométriale précancéreuse dans les échantillons de tissus examinés. Sur la base de ce diagnostic, votre médecin vous proposera d’autres tests et traitements.

A+ A A-